Nous avons un noveau site web

Hälfte / Moitié

La page d’accueil présente une fresque qui se trouve dans un cloître du sud de la France et qui porte l’inscription LES HOMMES SONT EGAUX DEVANT LA LOI. Cette phrase est le leitmotiv de notre travail.

Avec la volonté de rendre compte de la « situation des personnes défavorisées et touchées par la pauvreté en Suisse » (rubrique Principes), nous rappelons de fait que tous les êtres humains ont certains droits indispensables mais aussi intangibles et qu’il incombe à la communauté politique – donc à la Confédération, aux cantons et aux communes – de garantir ces droits.

L’idée de l’égalité entre tous les êtres humains est née des révolutions du 18e siècle et a été inscrite pour la première fois dans la Déclaration des droits de l’homme de 1848. Alors que la Déclaration d’indépendance américaine de 1776 prescrivait que les « hommes sont nés et demeurent égaux », l’article 4 de la première Constitution fédérale de la Confédération suisse de 1848 indiquait: TOUS LES SUISSES SONT EGAUX DEVANT LA LOI. La différence est grande et évidente.

L’idéal d’égalité des droits humains s’oppose à l’inégalité dans le néolibéralisme, laquelle est la cause principale de la Nouvelle pauvreté.

Oswald Sigg et Paul Ignaz Vogel

Zurück


Unterstützen Sie den Mediendienst
Hälfte/Moitié mit einer Spende über PayPal:



Bitte teilen Sie unsere Artikel: