Une politique inégalitaire engloutit les augmentations de salaire des petites gens

Union syndicale suisse

Le Rapport de juillet 2016 sur la répartition des revenus et de la fortune de l'Union syndicale suisse montre clairement dans quelle direction inquiétante la politique concernant les salaires et la fortune s'est développée en Suisse ces dernières années. Grâce aux syndicats et surtout à la campagne pour un salaire minimum, les bas salaires ont certes connu des améliorations tout à fait remarquables, également quand on les compare aux autres pays.

La politique fiscale et des redevances menée par les pouvoirs publics n'a pas freiné cette tendance négative mais l'a plutôt encouragée. Les augmentations des salaires des bas et moyens revenus ont toutefois été englouties par une politique fiscale et des redevances antisociale. Les revenus les plus élevés ont quant à eux massivement profité de baisses d'impôts. Leur charge fiscale (en pourcentage du salaire) est descendue de 37 % en 2000 à seulement 32 %. Mais, ce qui alourdit le plus le budget des bas et moyens revenus, ce sont les primes par tête des assurances-maladie. A noter à ce sujet : les réductions des primes n'ont pas suivi les fortes augmentations de celles-ci. Elles ont même diminué ces dernières années, ce qui est surtout à mettre sur le compte des politiques d'austérité des cantons.

L'édition 2016 du Rapport sur la répartition prend désormais aussi l'AVS en considération. Cette dernière offre un contrepoids, parce qu'elle déploie un important effet compensatoire, en contribuant à éviter la pauvreté à la retraite, d'une part, et grâce à son financement solidaire, de l'autre. Sans l'AVS, 95 % des ménages devraient puiser bien plus dans leur portemonnaie pour obtenir une prévoyance vieillesse de même valeur.

(Communiqué USS, 13 juillet 2016)

http://www.uss.ch/themes/economie/repartition/article/details/une-politique-inegalitaire-engloutit-les-augmentations-de-salaire-des-petites-gens/

 

Zurück


Unterstützen Sie den Mediendienst
Hälfte/Moitié mit einer Spende über PayPal:



Bitte teilen Sie unsere Artikel: